Plus de 2 milliards d’euros pour la loterie de Noël espagnole !

gordo de navida

Chaque année, le 22 décembre, l’Espagne s’arrête pour une cérémonie unique qui tient en haleine des millions de personnes à travers le pays. Il s’agit du tirage du « Gordo », la loterie de Noël qui offre une cagnotte exceptionnelle, atteignant cette année le montant impressionnant de 2,59 milliards d’euros. Ce n’est pas simplement une loterie, c’est un événement social qui transcende les frontières des foyers et des communautés.

Tirage EuroMillions – My Million Vendredi 23 février 2024

Près de

+ 1 millionnaire garanti à My Million en France

Jouez

Le spectacle débute à 9 heures au Théâtre royal de Madrid, où des enfants du collège San Ildefonso, issus de milieux défavorisés, prennent le centre de la scène. Pendant quatre heures, ils agitent deux globes dorés et déclament avec enthousiasme, presque en chanson, les numéros gagnants et les prix correspondants. Une cérémonie kitsch, mais empreinte de tradition, retransmise en direct à la télévision, captivant des millions de téléspectateurs.

La particularité du « Gordo » réside non seulement dans sa cagnotte impressionnante mais aussi dans la manière dont les Espagnols participent. Les familles, amis, collègues de travail, et membres de clubs sportifs se regroupent pour miser sur le même numéro, renforçant ainsi les liens sociaux. Chaque numéro peut être partagé par 1 850 personnes différentes grâce au « décimo », la dixième partie d’un billet d’une valeur de 200 euros, acheté pour 20 euros. Cette tradition favorise le partage des gains entre proches.

La veille du tirage, les queues devant les points de vente, sont impressionnantes, s’étendant sur plusieurs centaines de mètres. La passion pour cette loterie est telle que des vendeurs ambulants proposent des tickets à la revente avec un petit supplément pour ceux qui veulent éviter la file d’attente.

Entreprises, clubs sportifs, et familles se cotisent pour acheter des tickets ensemble. Lorsqu’un numéro sort, les gains sont partagés, parfois générant des moments d’émotion à la télévision avec des séquences d’embrassades au milieu de bouteilles de champagne.

Cette tradition, en place depuis 1892, est une source de revenus substantielle pour l’État espagnol, prévoyant d’encaisser plus d’un milliard d’euros de bénéfices cette année, sans compter les impôts sur les gains des heureux gagnants.

Rate this post